Depuis quelques semaines, des milliers d’eleves de terminales, toutes series confondues, ont passe des epreuves du baccalaureat.

Depuis quelques semaines, des milliers d’eleves de terminales, toutes series confondues, ont passe des epreuves du baccalaureat.

Ils ont tente d’obtenir le fameux sesame qui leur ouvrira les portes des etudes superieures.

Et le bac, c’est quand meme une institution. Cela marque en quelque fai§on le passage d’la vie d’adolescent a celui en vie d’adulte. C’est donc normal que ce diplome soit sacralise et que les pretendants au baccalaureat soient perturbes avec le moindre element qui pourrait entraver leur reussite a l’examen. Il se trouve qu’en serie generale, une telle annee, les sujets de francais, d’anglais ainsi que litterature en serie L ont fera parler d’eux : jugeant une question ou secret benefits compte un sujet trop Complique, nos candidats n’ont nullement hesite a lancer des petitions Afin de tout et Afin de rien et a insulter les auteurs des sujets, ou, en litterature, ce cher Flaubert (le sujet portait sur Madame Bovary ). Cette tendance a J’ai denonciation et a reporter J’ai faute sur les themes en exaspere plus d’un, dont moi, qui ai passe des epreuves du baccalaureat litteraire l’annee derniere sans avoir eu de reel professeur en philosophie tout au long de l’annee aussi que une telle matiere reste Afin de des litteraires d’un coefficient 7. Et alors ? Nous nous sommes debrouilles avec votre que nous avions. Nous avons fera feu de tout bois et ne nous sommes nullement mis a reclamer une majoration de points ou l’annulation de l’epreuve pour nous.

D’un autre cote, les parents et nos grands-parents scandent a tue-tete que la jeunesse part a la derive, que les jeunes d’aujourd’hui sont mal-eleves, nes avec une rapide cuillere en argent dans la bouche, incultes, faineants, irrespectueux et des institutions ainsi que leurs aines, etc. De tels evenements contribuent largement a J’ai diffusion de ce type d’opinion, mais faut-il tomber dans la generalisation qui consiste a penser et penser que l’ensemble des jeunes seront des cas uniformes ?