Nos ancetres pionniers pisseraient dans leur tombe a l’idee de tenter l’urine Afin de decider d’une competence d’un homme a faire son boulot. »

Nos ancetres pionniers pisseraient dans leur tombe a l’idee de tenter l’urine Afin de decider d’une competence d’un homme a faire son boulot. »

Attention, nos tests urinaires debarquent….

Autre avatar Afin de les consommateurs de drogues, nouvelle atteinte aux droits de l’homme: nos controles urinaires. C’est vrai que drogues et droits de l’homme n’ont jamais fait bon menage. Notre lutte sacree contre « J’ai Drogue » et ses usagers sert regulierement d’alibi aux autorites Afin de restreindre un brin plus les libertes. En matiere de « drogues » bien reste permis: tribunaux d’exception, perquisitions 24h/24h, gardes a vue de 96 h, incarcerations sur simple denonciation, etc. Prolongement organique de une telle grosse traque des usagers de drogues, voila venir des tests urinaires. Aux USA, plus de 5 millions personnes y passent chaque annee (taux de positivite: 12%). Le marche est florissant -100 millions de $ de chiffre d’affaire-, 70% des belles firmes americaines y ont recours. A Singapour, pays expert en controles de toutes sortes, ces tests servent a envoyer nos vilains drogues dans des camps de reeducation.